Le moulin de la Couvertoirade

Le moulin du Rédournel

Auteur des photos : Michel Trouillet

Région :    12 Aveyron / Occitanie  Pays :  France

Date et lieu de la prise de vue : Aout 2020 / la Couvertoirade

Situation géographique : Google Maps

Information sur le lieu: Le moulin du Rédournel

Données techniques : caméra GO Pro Héro 4 black, Nikon Coolpix Baroudeur .

Type de cerf-volant :   Delta Conyne (F 5 ultra) de 3.40m d’envergure et Delta Conyne F10 de 2.80m d’envergure

Force et direction du vent :   15 à 25 km/ régulier de sud

Altitude:  30 à 120m, vol stable en altitude, temps légèrement nuageux, forte luminosité.

Histoire d’une photo :

Un survol en deux temps , car l’endroit méritait bien une contrevisite après la première sortie de la fin du confinement.

C’est donc par un temps pré-orageux, la veille du 15 août 2020 que cette photo fut prise à 80m au dessus du moulin de la cité des templiers. L’endroit est toujours aussi « Martien » avec ces terres rouges oxydées, mais cette fois les touristes sont bien là et le masque fera partie du matériel photo, car la curiosité rapproche dangereusement les gens en ces temps de pandémie.

Aujourd’hui c’est un vent de cinéma qui aura finalement étonné les visiteurs de l’endroit par la facilité et la rapidité de mise en œuvre du cerf-volant et de sa nacelle vidéo automatique. Pas moins de 10 personnes intriguées sont venues au contact , dont un moniteur fédéral de la FFVL, (accouru depuis la cité fortifiée), pour ne pas manquer le zigoto en train de voler au dessus du moulin et bien visible au dessus des tours fortifiées. Pas moyen de rester incognito quand on pratique le KAP, mais c’est tout aussi bien, car le cerf-volant est une autre approche que le drone, autrement plus conviviale et moins invasive, surtout quand on remet une carte de visite avec les liens pour que chacun puisse découvrir le reportage et les photos du jour.

Des photos sympas du lieu mais, donc, mais aussi de belles rencontres avec des gens curieux et gentils.

Un seul regret, le moulin à peine fini d’être restauré, les vandales ont déjà sévi en couvrant de graffitis tout le soubassement de l’édifice. Bizarrement les inscriptions ne sont pas qu’en français, l’Europe est au diapason du vandalisme : allemands, néerlandais et anglais… Lamentable !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s