Dieppe

Dieppe front de mer

Auteurs des photos : Michel Trouillet et Marc Ducarne

Région :    76 Seine maritime / région : Normandie /  France

Date et lieu de la prise de vue : Septembre 2018 / plage de Dieppe

Moment: Matin et après midi

Situation géographique : Google Maps

Informations sur le lieu: Dieppe et Dieppe Capitale du cerf-volant

Données techniques : caméra GO Pro Héro 4 black, Nikon Coolpix Baroudeur.

Type de cerf-volant :   Delta Conyne (F 2) de 4.20m d’envergure et delta (F10) de 2.80m d’envergure

Force et direction du vent :  Nord Ouest et Ouest de 2 à 3 Beaufort

Altitude:  50 à 150m, vol stable à 20m/sol

Histoire d’une photo :

Photo principale : Vue à 80m depuis la plage de Dieppe pendant le vol collectif des délégations chinoises avec les trains de cerfs-volants des dragons impériaux (direction du vol par le français Ludovic petit).

Histoire d’une photo:

La réalité de la pandémie de 2020 aura eu raison de la 21ème édition de ce grand rassemblement planétaire du cerf-volant de la ville portuaire de Dieppe, rebaptisée pour l’occasion « Capitale du cerf-volant ».

Cette situation aura aussi motivé la création de la page « sites cerfs-volistes » sur notre blog « Cerf-volant & Patrimoine » et d’épingler Dieppe comme événement culturel majeur de l’art volant dans l’hexagone.

En 2018, j’avais promené dans le ciel de Dieppe mes appareils photos. Un site rêvé, pour le cerf-voliste lambda et le kapiste amoureux de photos vertigineuses, avec sa plage et surtout sa grande pelouse en front de mer. Il existe peu d’endroits en France offrant un site balnéaire aussi bien exposé aux vents dominants océaniques : au sud, il y a Marseille et Fréjus, au nord, il y a Dieppe et Berck (ce sont les sites que je connais et que j’affectionne, mais il y en a surement d’autres à découvrir bientôt sur ce site Web).

Lorsque j’ai vu s’aligner dans le ciel de la « capitale du cerf-volant », ces centaines de disques de soie et de bambou, j’ai tout de suite compris qu’un moment exceptionnel se préparait et devait être immortalisé. En 35 années de cerf-volant, je n’avais jamais eu l’occasion d’admirer l’envol coordonné de plus de 10 dragons impériaux chinois, dont le plus « petit » élevait fièrement les 50 mètres de son train de cerfs-volants à balanciers, emportant la tête du dragon. Un moment rare de fierté cerf-voliste et de convivialité internationale où asiatiques et occidentaux s’entraidaient pour cet envol si délicat, nécessitant une grande maitrise et une expertise incontestables.

Il est des émotions qui balisent la mémoire d’une vie. Dieppe 2018 n’aura pas démenti sa réputation de capitale de l’art volant planétaire avec ses artisans, ses créateurs, ses experts du vol et de l’envol de créations d’une infinie délicatesse ou d’un gigantisme à tutoyer les dieux du vent et du ciel. Je suis fier, en compagnie de mon ami cerf-voliste Marc Ducarne, d’avoir pu saisir ces instants sur le territoire même des cerfs-volants : dans le ciel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s