Rochegude

Auteur des photos : Michel Trouillet

Département :    30 Gard / région : Occitanie /  France

Date et lieu de la prise de vue : Août 2020 / Village perché

Moment: Début d’après midi (forte luminosité)

Situation géographique : Google Maps

Informations sur le lieu: Rochegude

Données techniques : Camera Gopro héro 4 black et nacelle autoKap

Type de cerf-volant :   Delta Conyne (F 5) de 3.40m d’envergure d’envergure

Force et direction du vent :  Thermiques de 5 à 15 km/h NO

Altitude:  50 à 120m instable

Ce que nous avons aimé :

Pas de barres, ni d’interdictions pour garer un camping car, le temps d’une visite ou d’un repas à la guinguette du village. Un petit et unique restaurant, sans prétentions, mais avec une terrasse ombragée, ouverte sur la campagne et le panorama du village et de ses collines. Un accueil aimable et un repas qui nous a comblé par la qualité des produits et la générosité de la cuisine. (la Guinguette de Rochegude)

Histoire d’une photo :

Il est des lieux qui ne figurent pas sur les guides qui décrétent les superlatifs du type : « le plus beau, le plus grand, le plus vieux, le plus typique de… etc…etc. »

Nous avons échoué à Rochegude dans le Gard sur les recommandations de campings-caristes des Hauts de France, « égarés » volontairement dans un autre village, Lussan, quant à lui classé dans les plus beaux villages de France (qualification amplement méritée par ailleurs).

A notre arrivée dans ce village retiré des routes fréquentées et des circuits touristiques, nous sommes immédiatement tombés sous le charme. Un environnement naturel préservé, des grands espaces cultivés, un horizon de collines et de petites montagnes, bref une perspective qui se laissait désirer, car pour l’embrasser totalement, il sera nécessaire de prendre de la hauteur, à pied dans un premier temps, puis, avec un cerf-volant, si le vent le permet.

Nous nous sommes finalement perdus dans le dédale des ruelles pour découvrir des maisons savamment imbriquées pour s’adapter au relief d’un village perché. Ici, il se dégage de ce lieu authentique et si admirablement restauré, un charme fou. Je peux comprendre qu’un classement parmi les plus beaux villages de France risquerait fort de mettre à mal la sérénité de cet endroit.

C’est sur le champ fraichement moissonné que j’ai trouvé ma piste d’envol pour un shooting photographique aérien. Encore un vol caractériel avec un cerf-volant qui s’offrait tous les caprices en surfant sur les thermiques, soit trop verticales, soit anémiques. Ma caméra aura, pendant 2h, fait le yoyo par 40° à l’ombre et de quoi cuire un œuf (sur un crâne de cerf-voliste) en plein soleil. Difficile d’atteindre la perfection et le Graal du chasseur d’images avec le vol si aléatoire d’un cerf-volant, mais l’émotion et l’ambiance de ce village au charme fou se retrouvent dans la galerie de photos prises avec l’aide d’un courant d’air ou les pieds sur terre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s