Saintes Maries de la mer

Les Saintes Maries en Camargue

Auteur des photos : Michel Trouillet

Département :   Bouches-du-Rhône en région Provence-Alpes-Côte d’Azur /  France

Date de la prise de vue : Octobre 2020

Moment: Début d’après midi / passages nuageux et soleil

Situation géographique : Google Maps

Informations sur le lieu: cœur de ville et tourisme

Données techniques : Gopro Héro 4 Black / nacelle auto-Kap à rotation 360°

Type de cerf-volant :   Delta Conyne « F5 » de 3.40m d’envergure

Force et direction du vent :  vent météo de 25 à 30 km/h sol

Altitude:  50 à 150m

Ce que nous avons aimé :

L’authenticité du lieu, les maisons blanches aux toits rouges, la Camargue omniprésente avec ses plages immenses, ses grands espaces habités d’oiseaux, de taureaux et de chevaux, les contrastes de couleurs et de surfaces (eaux, sables, marais, étangs, végétation typiques… un bonheur pour les chasseurs d’images).

L’offre touristique accessible et variée : 3 aires de campings cars proches des points d’intérêts, des campings de qualité, une offre de restauration qualitative et abordable pour un bord de mer ( nous avons particulièrement apprécié le restaurant Gitan et ses récitals de guitare « El Campo » , le parc ornithologique, les manades offrant des randos équestres dans un environnement sauvage.

Histoire d’une photo

C’est la seconde visite photographique que je rends à ce haut lieu de la culture Gitane. Huit années séparent les deux galeries, la première réalisée avec un APN Nikon, la seconde avec une camera de sport. Je m’étais confronté au même type de vent, 20 à 30km/h, mais la première fois avec un cerf-volant Rokkaku de 4m2 et toutes les peines du monde pour redescendre mon matériel en fin de séance. C’est depuis le canal des Launes et la plage du « Boho Beach« que j’avais réalisé mon premier shooting aérien.

En 2020, c’est à l’occasion d’une rencontre entre quelques passionnés du cerf-volant et à l’invitation du club « Les chuchoteurs du vent » que j’ai pu réaliser ce second survol des Saintes, mais cette fois en plusieurs endroits afin de découvrir la cité sous différents angles. C’est une des particularités de ce village qui permet toutes les combinaisons de prises de vues : depuis le cœur de la cité, ou au plus prés des monuments, ou depuis les plages, et encore depuis les marais à l’ouest comme à l’Est. Bref ! quelque soit le lieu choisi le vent laminaire reste accessible dés 20m d’altitude et c’est du bonheur pour les kapistes. De là à imaginer une rencontre des aérophotographes de France et de Navarre aux Saintes Maries, il n’y a que l’intervalle d’une idée qui semble tout à fait réalisable. En attendant, je vous laisse découvrir la seconde galerie de ce très bel endroit de notre belle France.

Photos prises depuis la promenade derrière l’Office de tourisme et depuis les marais à côté de la roubine de Barrachin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s