Viala du pas de Jaux : la tour et le précipice

Les falaises du cirque de Tournemire

Auteur des photos : Michel Trouillet

Département :   Aveyron / région : Occitanie /  France

Date de la prise de vue : octobre 2016

Moment: Fin de matinée temps clair

Situation géographique : Google Maps

Informations sur le lieu: le cirque de Tournemire et la Tour du Viala

Données techniques : Gopro Héro 4 Black / stabilisateur 3 axes Feiyu G6

Type de cerf-volant :   Delta Conyne de 3.40m d’envergure

Force et direction du vent :  vent météo de Nord Est 5 à 10km/h

Altitude:  50 à 120m

Ce que nous avons aimé :

Les vieilles pierres du village, les sentiers de randonnées, le site templier, l’accueil du Maire et de ses administrés, l’endroit authentique et un environnement sauvage préservé

Histoire d’une photo

Il existe des lieux hors des circuits touristiques et ignorés des cartes, qui savent se faire désirer. Ici, sur les contreforts du plateau du Larzac, l’approche photographique ne peut se faire qu’avec de bonnes jambes et de bonnes chaussures.

Viala du pas de Jaux affiche fièrement sa tour templière à l’entrée du village, mais c’est une autre muraille que mon ami Ali a voulu me faire découvrir après vingt minutes de marche à travers champs, pour parvenir au gouffre ouvert sur la vallée de Tournemire.

On pourrait penser qu’en montagne il est inutile de faire de la photographie aérienne, car tous les points de vue sont culminants, c’est ce que je pensais avant d’accrocher ma caméra sur le fil du cerf-volant planant au dessus du précipice.

Depuis le cerf-volant la vue devient rapidement vertigineuse et il ne faut pas beaucoup d’imagination pour se sentir pousser des ailes et porter un regard de rapace au dessus du gouffre. Mais notre condition de « rampants » ne nous donnera jamais cette occasion là, ce qui ne fut pas le cas pour le vautour au dessus de nous, rêvant peut-être à la maladresse de l’un de ces bipèdes déambulant au bord de la falaise, attaché à un fil bien trop mince pour arrêter une chute fatale et culinaire pour un rapace comme lui.

Nous ne chuterons pas pour cette fois, mais le point de vue valait le déplacement et l’audace de voler au dessus du vide.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s