Venise : de l’autre côté de la lagune

Venise, le chantier M.O.S.E.

Auteurs des photos : Michel Trouillet et Gaël Trouillet

Région : Vénétie /  Italie

Date de la prise de vue : avril 2017

Moment : après midi, ensoleillée

Situation géographique : Google Maps

Informations sur le lieu : Le barrage M.O.S.E.

Données techniques : Gopro Héro 4 Black et Nikon coolpix sur nacelle autokap et pendulaire sans stabilisation

Type de cerf-volant :   Delta Conyne de 3.40m d’envergure

Force et direction du vent :  vent météo de Sud Ouest de 10km/h

Altitude :  50 à 100m

Ce que nous avons aimé :

L’accueil du camping Miramare, la proximité de l’embarcadère pour rejoindre Venise, la densité culturelle sur la lagune de Venise, le défi technologique du système M.O.S.E.

Histoire d’une photo

Pour camper sur Venise, il n’y a pas 36 solutions, il faut traverser la lagune par un long détour de 50km depuis Mestre pour rejoindre la Punta Sabbioni. Nous avions posé nos valises et quelques cerfs-volants au camping Miramare.

Difficile, voire impossible de survoler Venise avec un cerf-volant pour une séance de Kap, peut être en drone mais certainement avec une autorisation officielle, monnayée de longue date.

Comme souvent, il nous faut faire confiance, nous les Kapistes, aux lois de l’adaptation, du hasard et de l’opportunité. A défaut de la place St Marc, je me suis donc contenté de la pelouse d’une piscine en construction pour prendre de la hauteur et regarder le chantier du siècle, celui qui sauvera, un temps, la Venise éternelle. Le ballet incessant des hélicoptères et des avions, en partance pour promener quelques touristes fortunés au-dessus de la sérénissime, m’avait interdit un survol prolongé et la prise d’altitude. Quelques photos rapides pour garder un souvenir et la fierté d’avoir planté un cerf-volant dans ce lieu mondialement connu. Finalement, si je suis resté un peu sur ma faim, les quelques photos partagées sur MAPS ont valu, au propriétaire du camping, des dizaines de milliers de vues et de visites sur le site Web de son établissement.

Après avoir traduit un mail en italien, reçu six mois plus tard, j’ai compris que ma petite escapade aérienne avait rendu un beau service au Miramare qui relançait son activité, après de gros travaux de modernisation. Voila un italien qui gardera une bonne opinion du français original en ballade aérienne au dessus de son camping.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s