Frontignan : la maison du diable

La maison du diable au milieu des salins de Frontignan

Auteurs des photos : Sélim Benalioua, Michel Trouillet, Bruno Pentel

Département :   Hérault / région : Occitanie /  France

Date de la prise de vue : mars 2012

Moment : après-midi couvert (entrées maritimes)

Situation géographique : Google Maps

Informations sur le lieu : Frontignan

Données techniques : Nikon Coolpix sur nacelle autoKap, Canon G11 sur nacelle radio commandée et Picavet, Réflex Canon sur Picavet et nacelle radio commandée avec retour vidéo.

Type de cerf-volant :   Rokkakus de 4 à 6m2

Force et direction du vent :  vent météo de Sud Ouest de 15km/h

Altitude :  50 à 150m

Ce que nous avons aimé :

L’endroit hors du temps au milieu des marais salants, le magnétisme et l’étrangeté du site.

Histoire d’une photo

Impossible de savoir pourquoi cet endroit a été appelé « la maison du diable ». De toutes façons, lorsque nous avons débarqué à 6 kapistes de notre club dans cet endroit, il ne fut pas nécessaire de faire appel à l’imaginaire pour sentir qu’ici, il est préférable de ne pas squatter la nuit.

Pour notre raid photographique, nous n’avions pas vraiment eu le choix de la météo : un jour de printemps maussade et un soleil aux abonnés absents. La lumière blafarde avait décliné en vert et kaki les dizaines de salines abandonnées. Photographier de l’eau dans de telles conditions, ne nous inspirait pas vraiment. C’était sans compter sur un ilot perdu, à la croisée des pistes à charrettes de paludiers. Le hameau abandonné et les maisons éventrées avaient motivés notre séance de KAP. Si le diable avait séjourné ici, il aura été un bien piètre locataire, vu l’état du logement qu’il a laissé à son propriétaire.

Quoi qu’il en soit, les photos restent parmi les plus étranges de nos randonnées photographiques. Les quelques clichés, que nous avons partagés sur Google Maps, totalisent toujours des milliers de clics chaque année, mais nous pensons que c’est le « diable », que nos visiteurs espèrent peut-être apercevoir, qui appelle la curiosité, plus que nos photos vues du ciel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s