Murles : la petite église romane

Église de la nativité St Jean Baptiste de Murles

Auteurs des photos : Michel Trouillet

Département :   Hérault / région : Occitanie/  France

Date de la prise de vue : Février 2021

Moment : Après midi , temps variable ensoleillé

Situation géographique : Google Maps

Informations sur le lieu : L’église de la nativité de Murles

Données techniques : Gopro Héro 4 Black et Caméra AKASO V50X stabilisateur électronique sur nacelle pendulaire en auto-rotation

Type de cerf-volant :   Delta Conyne de 3.40m d’envergure

Force et direction du vent :  brises sporadiques de nord de 10 à 20km/h

Altitude :  50 à 150m

Ce que nous avons aimé :

L’environnement de collines et de bois. Le calme du lieu où il est facile de se mettre en retrait de la fureur du monde : petits oiseaux, cigales (en été), chuchotements du vent , garantis. Bref, un endroit pour rêver, méditer, ou retrouver une âme de poète.

Histoire d’une photo

Si je n’étais pas repassé par la mairie, je crois bien que je n’aurais vu ni un chat, ni une âme vivante du côté de la petite église romane de Murles. Personne n’avait semblé étonné de la présence, dans le ciel, d’un grand delta planant à plus de 100m. Quant aux locataires à perpétuité de l’endroit, ils sont restés de marbre.

Pour ma part je me suis bien régalé, même si en plein Covid, et dans un tel lieu, on risque de faire quelques associations d’idées assez morbides. Ce ne fut pas mon cas, plutôt heureux de profiter d’une petite brise amicale après 8 jours de Tramontane à plus de 80km/h.

Après une belle séance de KAP, j’avais poursuivi mon repérage côté village perché, couronné par quelques ruines ne demandant qu’à être survolées. Je souhaitais informer les autorités de mes intentions aériennes, c’est finalement un couple de promeneurs qui aura bénéficié de mon « cours magistral » sur les Kapistes. Que ça fait du bien, même masqués, de parler à des gens et d’être écouté aussi attentivement et avec un plaisir non feint !

Finalement il me faudra revenir, le soleil vient de passer derrière la colline et l’hiver se rappelle à notre bon souvenir. Dans une heure, c’est le couvre feu, il me reste 12km à couvrir à vélo, avec tout mon barda, pour regagner les abris.

Belles heures occupées à survoler ce joli village de la communauté du grand Pic St Loup. J’espère que le Maire appréciera cet article et m’invitera à poursuivre le reportage du seul endroit au monde où résident les Barons de Caravetes depuis 1216

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s