Pourcaresse : pour voler en toute liberté

Site de vol libre de Poucaresse ( Montpellier / St Martin de Londres)

Auteurs des photos : Michel Trouillet / Club OK Mistral

Département :   Hérault / région : Occitanie/  France

Date de la prise de vue : Mars 2021

Moment : Après midi / soleil et nuages en alternance

Situation géographique : Google Maps

Informations sur le lieu : Une école de cerfs-volants à St Martin de Londres

Données techniques : Gopro Héro 4 Black et caméra Akaso V50

Type de cerf-volant :   Delta Conyne F10 de 2.80 m d’envergure et F5 de 3.40m

Force et direction du vent :  brises sporadiques de Sud Ouest de 15 à 35 km/h

Altitude :  50 à 150m

Ce que nous avons aimé :

Un espace nature, loin des foules et du tourisme, dédié au vol libre (parapente, delta et cerf-volant). La vue grandiose sur le Pic St Loup et les Cévennes, dés que l’on prend un peu d’altitude. La proximité de Montpellier (15mn). Un projet sportif, tout neuf, à s’approprier et à animer.

Histoire d’une photo

Dix années furent nécessaires pour immortaliser, par une photo aérienne, un lieu investi par l’armée depuis plus d’un siècle (le camp militaire de l’EAI de Montpellier).

Épilogue d’une formidable aventure humaine menée par des passionnés du vent et du vol libre, portée avec pugnacité par Yves Gilles, habitant sur la commune de St Martin de Londres et libériste engagé de la fédération Française de Vol libre.

En plein confinement, une autre équipe du vol libre, le CDVL34, soutenue par les moyens techniques du département de l’Hérault, a décidé de tracer son site d’envol et d’initiation parapente et de cerfs-volants sur les 118ha du terrain militaire dévolu à la commune de St Martin de Londres.

C’est donc seul que j’ai emprunté la piste menant à la pente école et à la zone de treuillage de 500m, ce 10 mars 2021. Vol magnifique, dans une aérologie parfaite et dans l’axe de la piste, mais surtout la découverte de paysages sauvages et grandioses, qui deviendront bientôt le terrain de jeux aériens de libéristes et d’écoles de vol libre (Cévennes parapente) et de clubs de cerfs-volants (OK Mistral).

Malgré la période de couvre feu, j’ai partagé ce premier vol Kapiste avec 3 vététistes et 6 randonneurs (ses), comme quoi les sites de vol libre restent des espaces libres pour les autres pratiques de pleine nature.

Belles rencontres, aussi, avec des personnes intriguées et curieuses pour ce premier envol d’objets volants identifiables. L’endroit n’est pas un désert et la perspective d’autres rencontres avec des passionnés du vent et du vol libre de l’Hérault et d’ailleurs, quand la Covid sera derrière nous, a de quoi me réjouir.

La Pourcaresse est une vraie bonne nouvelle, dans cette époque de marasme, pour se projeter dans le monde d’après, où, voler, comme le disait Antoine de Saint Exupéry, reste l’un des plus extraordinaire rêve de l’homme et aussi des enfants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s