Les Coussoules : un parfum de grands espaces

La plage des Coussoules

Auteur des photos : Michel Trouillet

Département :   Aude en région Occitanie /  France

Date de la prise de vue : août 2021

Moment : Milieu d’après-midi, temps ensoleillé

Situation géographique : Google Maps

Informations sur le lieu : La plage des Coussoules

Données techniques : Gopro Hero4 black sur nacelle auto-Kap à rotation 360°

Type de cerf-volant :   Delta Conyne « F10 » de 2.40 m d’envergure

Force et direction du vent :  vent météo de 35 à 60 km/h sol

Altitude:  50 à 150m

Ce que nous avons aimé :

La plage de sable dur de 6 km, idéale pour le roulage en char à cerfs-volants (classe 8). Un vent omniprésent en toutes saisons. L’accès direct à la plage depuis l’aire de camping-car et le camping Viglamo. Les grands espaces, libres des hordes touristiques.

Histoire d’une photo

Le 16août 2021 est la date officieuse de la journée mondiale du cerf-volant, une initiative spontanée et sans tapages médiatiques qui, pourtant, réunit dans un même ciel et un même moment les cerfs-volistes de plusieurs pays.

Ce lundi, tous mes amis cerfs-volistes étaient du côté adrénaline et vitesse, calés dans des chars aux allures de Mad Max et propulsés par des cerfs-volants taillés comme des ailes d’avion. Objectif : 100 km par jour et 100 km/h. Finalement le record de la journée sera 111 km/h, quant aux 100 km de distance, ils ont préféré débrancher les compteurs.

Je me retrouve donc seul monofiliste à essayer de décorer un ciel vide de cerfs-volants traditionnels, en affrontant une Tramontane naissante de plus de 30 nœuds. Par 37° à l’ombre, je mettrai donc en vol plus de 20 cerfs-volants. Le problème est qu’au milieu de la plage des Coussoules, il n’y a ni d’ombre, ni thermomètre pour confirmer les 40 ou 45° du cagnard local : maux de tête et vertiges garantis au bout de 3 heures de bataille aérienne.

La séance photo ne sera pas plus glorieuse, avec un croisement de lignes qui ne coupera heureusement que le fil en polyamide d’un gros flowform. Plus de peur que de mal pour ma nacelle photo et son porteur équipés d’une ligne en Kevlar, (le matériau des blindages militaires).

Quelques encouragements des plagistes de passage, contents de se selfier sous une arche de 50 cerfs-volants et, finalement, une belle rencontre avec deux Espagnoles, fières de me montrer leur sac à cerfs-volants contenant des deltas de ballets et un Révolution (des expertes donc !).

Quelques mots d’anglais et beaucoup de gestes pour comprendre quelles souhaitaient me montrer leur dernière création ; un magnifique Rokkaku aux couleurs de la gaypride… Mais nous en resterons là, point d’investigations indiscrètes, seulement quelques félicitations sur le cerf-volant exhibé et un instant d’amitiés internationales à travers le partage de la passion du vent et de tout ce qui vole.

J’étais bien seul pour cette journée mondiale du cerf-volant, mais la rencontre improbable était au rendez-vous, comme toujours, et cela aura suffi à mon petit bonheur de voler spécialement aujourd’hui.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s