Saint Étienne de Crossey

St Étienne de Crossey

Auteur des textes et photos : Michel Trouillet et François Lopez

Date de la prise de vue : juin 2022

Période : fin après midi, alternance de nuages et soleil

Situation géographique : Google Maps

Histoire du lieu : Saint Étienne de Crossey

Données techniques : GoPro Héro 4 black en auto KAP sur nacelle rotative.

Type de cerf-volant :   Delta hongrois (John Havlicek) de 4 m d’envergure

Force et direction du vent : vent de Nord-Est de 5 à 10 km/h

Altitude des prises de vues : 80 à 150 m

Ce que nous avons aimé :

Si le village n’a rien à envier aux sites touristiques savoyards réputés, avec son écrin de montagnes et ses paysages aux portes de la Chartreuse, nous avons souhaité mettre à l’honneur le camping municipal de cette commune, implanté au milieu d’une plaine sportive en libre accès. Un endroit rêvé pour des cerfs-volistes de passage désireux de se poser dans un lieu agréable et fort bien équipé et entretenu, sans se ruiner, et de faire voler quelques cerfs-volants sans reprendre le volant, ni bruler quelques litres de carburant..

Histoire d’une photo

C’était au départ une banale étape de camping-cariste sur la route des Alpes, ce fut en fait un séjour riche de rencontres et d’expérimentations aériennes. Retrouver après deux années de pandémie un vieux compagnon du Camino (chemin de Compostelle) et lui faire découvrir, pour la première fois de sa vie, les sensations grisantes d’un fil accroché à un cerf-volant planté dans le ciel, fut déjà un pur moment d’amitié exaltante. A St Étienne de Crossey nous avons aussi croisé la route d’un personnage haut en couleur :Thierry. Ex-sportif de haut niveau dans les arts martiaux, Thierry est aussi celui qui vous accueille au camping, veille à la logistique de l’endroit, anime quelques activités sportives et conseille comme un grand frère les adolescents du village toujours en quête d’expériences qu’il est utile de rendre raisonnables. Il faut dire que ce camping-là bénéficie d’une position particulièrement séduisante pour un sportif, mais aussi pour un cerf-voliste. Seulement quelques pas, depuis mon camping-car, pour me retrouver sur un des stades engazonnés avec quelques cerfs-volants pour le KAP ou les pilotables. Un réel bonheur, quand l’orientation de la vallée apporte quelques brises fort amicales pour des « chers-voleurs » exigeants.

L’étape de St Étienne aura été source d’un bel et riche échange ; quelques photos aériennes pour la commune et pour Thierry, et des anecdotes sur les belles histoires éducatives du gardien des lieux, intarissable sur le sujet.

Si vous passez par là, avec ou sans cerfs-volants, prenez le temps de vous arrêter à St Étienne de Crossey, car ici il est possible de rêver à quelques belles rencontres amicales et conviviales des chevaliers du vent.

MT

Galerie

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. LOMBARD dit :

    J’aime les images et je suis sur que vous vous êtes régalés

    Aimé par 1 personne

Répondre à LOMBARD Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s