Mézens: «Ici, on loge à pied et à cheval»

Galerie

Auteur des textes et photos : Michel Trouillet et Bastien Delon-Trouillet

Date de la prise de vue : octobre 2022

Période : milieu d’après midi, alternance de nuages et soleil

Situation géographique : Google Maps

Histoire du lieu : Mèzens commune du Tarn / France

Données techniques : GoPro Héro 10 black en auto KAP sur nacelle pendulaire rotative.

Type de cerf-volant :   Delta hongrois (John Havlicek) de 4 m d’envergure

Force et direction du vent : vent de Sud-Est de 5 à 10 km/h, brises perturbées en basses couches jusqu’à 100m

Altitude des prises de vues : 50 à 150 m

Ce que nous avons aimé :

La vue dominante sur le Tarn et l’environnement de collines, de bosquets est remarquable. Mèzens est un lieu à découvrir pour qui sait sortir des sentiers battus. Voilà un patrimoine historique et culturel ici révélé en prenant un peu de hauteur et bien présent dans le passé culturel du village ; une richesse à valoriser pour un lieu qui n’aspire qu’à trouver un équilibre entre vie et convivialité… C’est une réelle volonté des élus et des administrés de cette communauté.

Histoire d’une photo

Si le château du XIIIe siècle, érigé par Pilfort de Rabastens, domine ce village, ce n’est pas pour cet objectif-là qu’un survol kapiste, (photographe par cerf-volant), nous a été demandé par l’équipe municipale. En fait, un terrain en friche est pressenti pour devenir un lieu de rencontres où boulistes et jeunes sportifs d’un City-park pourront s’exprimer, mais avant toutes choses une vue aérienne constituait un préalable aux travaux.

Notre démarche cerf-voliste, à travers « Pic en Vol » et « Cerf-volant et patrimoine« , semble donc aujourd’hui rayonner au-delà de nos frontières héraultaises. Suite logique qui nous aura conduit sur les terres d’Arthur Batut, le fier et talentueux inventeur de la photographie par cerf-volant à Labruguière, il y a plus d’un siècle.

C’est de ce fait, sous le regard attentif de quelques conseillers municipaux, que les cerfs-volants ont pris leur envol et emporté les caméras pour aller voir, depuis là-haut, si le village de Mézens est plus beau…

Ce fut effectivement le cas, car en prenant de l’altitude, la vue d’ensemble révéla bien des détails utiles à l’organisation de l’urbanisme, au tracé de la voirie, aux bâtiments méritant une priorité dans leur restauration et surtout aux richesses patrimoniales d’un lieu de résidence destiné à devenir un lieu de vie.

C’est ce que nous souhaitons à cet endroit de « douce France », avec une certaine fierté de contribuer avec notre passion du vent et des cerfs-volants à la dynamique des projets qui animera bientôt ce joli endroit et, peut-être, de retrouver sa célèbre auberge: «Ici, on loge à pied et à cheval»

MT

La vidéo du reportage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s